Cela fait déjà très très longtemps que l’homme vit avec des animaux de compagnie, un lien solide s’est établi entre eux qui leur a permis en effet de partager beaucoup de bons moments d’affections, de tendresses, et d’émotions très fortes au cours de la vie. Mais malheureusement, tôt ou tard, on devra se confronter à un moment très sombre sur la mort de notre animal de compagnie, et bien évidemment que, la rupture avec son ami fidèle est toujours un moment très douloureux. Mais, juste à cet instant-là que se pose une question « Que faire de sa dépouille ? ». Dans cette situation, on a deux cas possibles : le premier c’est l’incinération, et le deuxième l’inhumation. De nos jours, beaucoup de personnes choisissent le premier pour une raison précise, c’est pourquoi on a conçu aussi une urne chien.

Mais à quoi peut-elle servir cette urne au juste, et quelle est sa relation avec l’incinération ?

En fait, face à la rupture définitive avec leurs animaux de compagnie, beaucoup de propriétaires n’arrivent pas à se résoudre sur le fait qu’ils ne pourront plus jamais revoir leur ami fidèle, c’est pour cette raison qu’on a créé l’urne funéraire pour animal qui permet de conserver chez soi le reste (les cendres) de celui qui faisait partie de la famille avant. Voilà pourquoi effectivement de nombreux propriétaires choisissent l’incinération pour leurs animaux décédés au lieu de l’inhumation.

Qui peut se charger de l’organisation de l’incinération ?

Si votre animal de compagnie a rendu son dernier souffle dans votre maison, vous pouvez l’amener chez votre vétérinaire qui s’occupera en suite de toutes les procédures. Et puis, il fera appel à une société spécialisée pour les crémations d’animaux. Vous en aurez encore deux choix, une incinération collective, ou une incinération individuelle. Et pour la suite, une fois l’incinération terminée, vous pourrez ramasser les cendres de votre compagnon à poils, et les conserver dans une urne funéraire animale pour que vous puissiez les garder chez vous.